Pour continuer la navigation sur ce site et initier une transaction en ligne vous devez accepter l'enregistrement de cookies sur votre appareil connecté et la collecte de données personnelles.

| |
Soigner son chat - Jardirect

Prendre soin de son chat

Le Toilettage

Le toilettage du chat

Le chat passe une grande partie de son temps à toiletter son pelage à l'aide de sa langue râpeuse. En se léchant, le chat se débarrasse non seulement de la poussière et des poils morts, mais régule également sa température corporelle. Sa salive qui imperméabilise son pelage lui permet en effet de se protéger contre le froid, ou de se rafraîchir en s'évaporant lorsqu'il fait chaud.

Il vous faudra cependant prendre soin de votre chat en l'habituant dès son plus jeune âge à être manipuler afin qu'il apprécie le contact en grandissant. Certaines races nécessitent un brossage régulier en raison de leur fourrure conséquente : habituer le chaton à la brosse garantira son acceptation future à ce soin.

Soin du pelage :

Chat persan

L'état du pelage de votre chat reflète son état général : un poil propre, épais et brillant est le baromètre d'une bonne santé. Un brossage quotidien de la tête à la queue vous permettra de le débarrasser de la poussière, de prévenir la formation des bourres de poils, d'éliminer les pellicules, de démêler les nœuds, d'aérer sa robe et de pouvoir dépister tout trouble d'ordre cutané (allergie, parasites, eczéma) ou de détecter toutes anomalies comme une plaie, une grosseur ou bosse.

Pour les chats à poils courts, un ou deux brossages par semaine suffiront.

Les chats à poils longs demandent plus d'attention, un brossage quotidien est préférable car les poils ont tendance à s'emmêler et à former des nœuds : vous limiterez ainsi l'ingestion de bourres de poils (notamment en période de mue) pouvant entraîner des troubles digestifs si le chat n'arrive pas à les régurgiter.

Un chat en bonne santé fait sa toilette minutieusement, mais si vous voyez qu'il se gratte, qu'il se mordille, se lèche de façon obsessionnelle provoquant des plaques d'irritation, consultez votre vétérinaire car ceci peut être du à une allergie, aux puces, au stress...

Soin des yeux :

Soin des yeux du chat

Les yeux du chat ne nécessitent pas d'entretien particulier, mais certaines races dites brachycéphales (face aplatie) comme le persan ou l'exotic shorthair, sont plus enclins à secréter des larmoiements formant des sillons disgracieux. Vous pouvez les nettoyer à l'aide d'une compresse imbibée de sérum physiologique (ou liquide prévu à cet effet) de l'angle extérieur de l'œil vers l'angle intérieur. Un nettoyage régulier vous permettra de déceler toute inflammation ou écoulement suspect. Si l'œil présente tout signe d'écoulement ou de rougeur anormale, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Soin des oreilles :

En principe, les oreilles du chat adulte ne nécessitent pas d'entretien particulier ou régulier. Si vous détecter un excès de cérumen ou afin d'évitez toutes affections (otite, gale), nettoyez avec un produit adapté ou de l'huile d'amande douce (pas de produit aqueux) que vous placez à l'entrée de l'oreille puis massez doucement l'oreille afin de faire pénétrez le produit. En se secouant, l'animal fera remonter les saletés. Enlevez les impuretés et l'excédent à l'aide d'un coton.

Soin des griffes :

Schéma expliquant le mécanisme de sortie des griffes rétractiles d'un chat.

Les chats qui vont à l'extérieur peuvent entretenir leurs griffes sur les arbres, planches, etc....

Si votre chat n'a pas la possibilité de sortir, procurez-lui un bon griffoir ou un arbre à chat pour éviter qu'il fasse ses griffes sur le canapé ou autre mobilier. Dans le cas où votre chat n'arrive pas à garder ses griffes courtes, vous devrez les épointer. Les griffes du chat étant rétractibles, il vous faudra appuyer légèrement sur les coussinets pour les faire sortir. Coupez à l'aide d'un coupe griffe spécifique au niveau de la partie translucide (juste la pointe), évitez d'entailler la partie rose qui contient des vaisseaux sanguins et les nerfs au risque de provoquer des douleurs et saignements.

Comme pour tous les soins, habituez votre chat à se laisser manipulez les pattes le plus jeune possible, ceci vous facilitera la tâche.

Soin des dents :

Une bonne hygiène dentaire est très importante pour éviter la formation de la plaque dentaire. Un brossage hebdomadaire à l'aide d'une brosse ou doigtier et un dentifrice adapté pour les chats qui ne nécessite pas de rinçage (jamais de brosse ou dentifrice pour humain) permet l'entretien et prévient l'apparition du tartre. Le fait de nourrir votre chat avec des croquettes retardera la formation du tartre contrairement à de l'alimentation humide.

Le chat possède 26 dents de lait et 30 dents définitives. Pensez lors d'une consultation chez le vétérinaire à faire vérifier les dents de votre animal pour déceler des infections (gingivites, carries) ou effectuer si cela est nécessaire le détartrage (enlèvement du tartre pour éviter le déchaussement des dents).

Entretien de la litière et du bac :

Le chat saura d'instinct utiliser le bac à litière mais est très exigeant au niveau de la propreté, veillez à placer le bac dans un endroit calme et pas à proximité de sa nourriture et de son endroit de repos. Filtrez la litière tous les jours et nettoyez le bac au moins 1 fois par semaine. Votre chat refusera d'utiliser son bac si la litière est souillée car le chat est très sensible aux odeurs ; vous pouvez utiliser du vinaigre afin de neutraliser les mauvaises odeurs.

Pour prévenir des problèmes de santé, pensez à :

  • le faire vacciner contre les maladies courantes chez le chat (coryza, typhus, leucose, et la rage si vous voyagez ou si vous participez à des expositions),
  • le traiter contre les parasites externes (puces, tiques, etc. ...)
  • le vermifuger pour éviter toute contamination par les vers dangereux pour sa santé et certains transmissibles à l'homme.

Le programme de vermifugation conseillé pour les chats (identique à celui des chiens) est :

  • De 1 à 6 mois : vermifuger l'animal une fois par mois
    Adultes : vermifuger 2 à 4 fois par an (selon son mode de vie)
    Femelles gestantes : vermifuger 15 jours avant la mise-bas, puis 1 mois après la mise-bas

Demandez conseil à votre vétérinaire pour un vermifuge adapté et consultez notre rubrique : Protéger, vacciner, vermifuger nos compagnons contre les parasites


Accepter et continuer la navigation

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins statistique, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée