Pour continuer la navigation sur ce site et initier une transaction en ligne vous devez accepter l'enregistrement de cookies sur votre appareil connecté et la collecte de données personnelles.

| |
Le Toilettage - Jardirect

Le Toilettage

Acquérir un compagnon à quatre pattes implique d’être conscient préalablement des soins et du minimum d’entretien au quotidien à lui prodiguer. Il est conseillé d’habituer votre compagnon dès son plus jeune âge à être manipulé, ce qui fera évitera toute anxiété et renforcera votre confiance et complicité.

Soin du pelage

Le poil et la peau de votre compagnon reflètent son état général ; il doit avoir le poil propre et brillant. Un brossage quotidien de la tête à la queue permet d’éliminer poussière, le sous-poil mort, de démêler les nœuds, de faire respirer la peau et de pouvoir dépister tout trouble d’ordre cutané (allergie, parasites, eczéma) ou de détecter toutes anomalies comme une grosseur ou bosse (verrue…).

Un brossage quotidien de la tête à la queue permet d’éliminer poussière, le sous-poil mort, de démêler les nœuds

Un animal qui présente un poil terne peut souffrir de quelques carences : une cure de compléments alimentaires est peut être nécessaire. Vous pouvez rajouter à son alimentation de l'huile de poisson, de la levure de bière, ainsi des compléments spécialement conçus pour les chiens jusqu’à disparition des troubles ou en cure deux ou trois fois par an.

Les soins antiparasitaires sont traités en fin de chapitre.

Soin des yeux

Les yeux du chien comme les nôtres sont exposés aux irritations et infections. Les races brachycéphales, c’est-à-dire à face aplatie et au nez écrasé (Bouledogues, Boxers, Carlins, Pékinois…) sont plus sensibles et nécessiteront une attention plus soutenue et des soins plus fréquents.

Nettoyez les yeux à l’aide d’une compresse humidifiée avec du sérum physiologique (ou liquide prévu à cet effet) de l’angle extérieur de l’œil vers l’angle intérieur. Un nettoyage régulier vous permettra de déceler toute inflammation ou écoulement suspect. Si l’œil est gonflé, rouge, fermé ou si une sécrétion apparaît (risque de conjonctivite, kératite, affection des voies lacrymales…), n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Soigner les yeux de son chien

Soin des oreilles

Les oreilles tout comme les yeux sont des organes délicats et nécessitent d’être nettoyer régulièrement, et encore plus souvent pour les chiens à oreilles tombantes (Basset, Caniche, Cavalier King Charles, Cocker, Epagneul …), races prédisposées aux otites (oreilles peu « aérées »). Le nettoyage s’effectue en massant le conduit auditif après avoir injecté du produit auriculaire dans l’oreille (sans coton-tige) afin de décoller les saletés. Pour faire remonter les sécrétions qui se trouvent au fond du conduit, enlever l’excédent de liquide sur l’oreille avec un coton et laisser l’animal secouer la tête.

Si l’animal se plaint fortement en ayant la tête penchée sur un coté (coté oreille atteinte) sans se gratter, ne mettez aucun produit et consultez rapidement votre vétérinaire : ce sont ces signes de corps étrangers dans le conduit auditif (épillet…).

Si l’animal se plaint, se gratte ou se secoue fréquemment une oreille (ou les deux), si vous remarquez que le cérumen est malodorant et a une couleur jaune ou noire n’insistez pas, consultez votre vétérinaire, il doit y avoir une affection (otite, gale…)

Soin des griffes

Le chien use ses griffes naturellement en marchant. Si vous entendez le bruit de ses griffes sur sol dur, il faut vérifier s’il ne faut pas les couper. Des griffes trop longues peuvent gêner votre chien dans ses appuis, il faut donc les raccourcir à l’aide d’une pince à griffes spécial chien. Comme nos ongles, les griffes contiennent une matrice (avec système nerveux et veineux) qu’il faut éviter d’entailler. Taillez donc progressivement pour ne pas l’endommager (surtout pour les griffes noires). Il est préférable de faire une plus petite taille, plus souvent. Cette opération doit être réalisée avec beaucoup de précaution, si vous n’osez pas le faire, adressez-vous à votre vétérinaire à l’occasion d’une visite de contrôle classique.

Comme nos ongles, les griffes contiennent une matrice (avec système nerveux et veineux) qu’il faut éviter d’entailler

Soin des coussinets

Au retour d’une longue promenade ou d’une sortie dans la neige, inspectez les coussinets de votre chien à la recherche de crevasses ou de blessures. Vérifiez qu’il n’y ait aucun caillou, épine, épillet ou autre corps étranger dans les espaces situés entre les coussinets.

Vous pourrez vous rendre compte qu’un élément le dérange si le chien se lèche abondamment ou boite.

Les sols durs comme le bitume (la neige également) peuvent provoquer des déchirures ou des crevasses des coussinets, pensez à les protéger en appliquant un produit gras.

L’hiver, le sel de déneigement est irritant, pensez à rincer et à sécher les pattes au retour de la promenade.

Soin des dents

Les dents de votre compagnon doivent être propres, sans dépôt, ses gencives bien roses et ne présenter aucune inflammation. N’oubliez pas que les infections de la gueule sont l’une des voies d’entrée préférée des bactéries pour provoquer des infections multiples dans le corps des chiens…

Un brossage quotidien à l’aide d’une brosse ou doigtier et un dentifrice adapté pour les chiens qui ne nécessite pas de rinçage (jamais de brosse ou dentifrice pour humain) permet l’entretien et prévient l’apparition du tartre.

Il existe également des os à ronger ou biscuits spécialement adaptés qui permettent de réduire la plaque qui forme le tartre. Les aliments secs favorisent aussi l’élimination du tartre grâce à l’action mécanique des croquettes sur les dents.

Certains chiens de petites races (Bichon, Cavalier King Charles, Chihuahua, Yorshire …) nécessiteront une surveillance accrue du à la conformation de leur mâchoire.

Les signes suivants peuvent vous aider à détecter une infection et empêcher le développement d’une gingivite ou un abcès :

  • Une mauvaise haleine
  • Saignement des gencives
  • Un excès de salivation
  • Des difficultés à manger des aliments solides

Pensez lors d’une consultation chez le vétérinaire à faire vérifier les dents de votre animal car si cela est nécessaire le détartrage (enlèvement du tartre pour éviter le déchaussement des dents) ou le soin aux dents (carries) doit être effectué par le vétérinaire.


Accepter et continuer la navigation

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins statistique, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée